Dépêche

Présidentielle : Qui en veut à Bougane Gueye Dany ?

Présidentielle : Qui en veut à Bougane Gueye Dany ?

XOROM-SI - Dernièrement, le président directeur général du groupe D-médias est sur presque toutes les premières lignes d’articles de presse au Sénégal. Il n’est pas rare de voir à la Une de cette presse, le nom de Bougane Gueye Dany avec des titres les uns plus scandaleux que les autres.
« KAWTEF : Qui est ce candidat à la présidentielle 2019, patron de presse qui vient de boucler son 5eme Mariage », « Bougane Guèye Dany se tape une « niétel » à la naissance d’un enfant», « Scandale: Le Président Bougane flirte avec … AMZOZO ! », « Les activités de Bougane sont assimilables à la franc-maçonnerie… »,  « Scandale: Un patron de presse engrosse une fille et refuse la paternité », « Plaintes et complaintes à la pelle : Faut-il dénoncer l’acharnement de Bougane sur ses ex-employés ? »
Entre scandales et dénonciations, Bougane Gueye Dany a, depuis le début de ses activités avec son mouvement Guem sa bopp, été la cible d’attaques via la presse. Sa déclaration de candidature à la présidentielle du 24 février 2019 et ses dernières tournées à l’intérieur du pays et dans la capitale sénégalaise ont été au-devant de la scène politique. Le boss de la chaîne de télévision privée, la Sen TV, mobilise et ose même défier beaucoup de leaders politiques dans leur fief.
Selon une source proche du journaliste, deux grands sites au Sénégal sont utilisés comme canaux pour l’attaquer avec des articles commandités. En mars 2018, il a été question d’une audience avec le président de la République, Macky Sall. Notre interlocuteur souteneur du Monsieur Gueye, par ailleurs autorité religieuse, confie qu’il n’en est rien.
Qui en veut donc à Bougane ? Gêne-t-il le pouvoir face à sa force de mobilisation ?
Les mutations opérées dernièrement dans le jeu politique nous font dire que le Sénégal s’achemine vers des élections très compliquées. Le régime en place est déjà accusé de se servir des moyens judiciaires de l’Etat, pour mettre hors compétition de potentiels candidats avec les cas Khalifa Sall et Karim Wade. Comme disait l’autre, « wait and see » !

SENENEWS


Ajouter votre commentaire. Soyez humble et courtois, tout le monde vous lit ici.

Autre sujets

Loading...

Ailleurs dans le Web

loading...

Articles les plus consultés de XOROM-SI

loading...

Pub affiiz